L'actualité
La situation sanitaire des réfugiés maliens en Mauritanie se dégrade (humanitaires)
Date : 14/02/2012 à 09:25:53

NOUAKCHOTT (Xinhua) -- La situation sanitaire commence à se dégrader dans le camp des réfugiés maliens, situé à Fassalé en territoire mauritanien, qui compte à ce jour plus de 13 000 réfugiés, selon l'Association pour la Recherche et le Développement en Mauriritanie (ARDM)..

Dans un bulletin rendu public mardi, l'ARDM, qui est présente dans la localité, a affirmé que « le service de santé manque de médicament pour prise en charge de certaines pathologies, notamment les diarrhées aigues ». Selon ce même bulletin, la population des réfugiés enregistrés à Fassala a atteint 13 689 personnes pour 3 082 ménages. Les femmes enceintes enregistrées sont au nombre de 161, dont 16 à risques. Les enfants jamais vaccinés sont au nombre de 519 enfants

Les cas de malnutrition dénombrés ont atteint 91 cas, dont 21 cas de malnutrition sévères.

Selon Diack Abderrahmane, président de l'ARDM, il y a des besoins urgents qui se font sentir sur le camp, notamment en ce qui concerne les latrines pour une population de plus de 13 000 personnes, les abris, l'eau potable, les denrées alimentaires.

Par ailleurs une délégation gouvernementale mauritanienne, comprenant les ministres de la Santé et de l'Intérieur s'étaient rendue sur place, depuis deux jours, pour constater de visu la situation des réfugiés venus en Mauritanie depuis le déclenchement, le 17 janvier dernier de la rébellion touareg dans le nord du Mali.

retour
Recherche personnalisée


Accueil