L'actualité
AQMI revendique l'enlèvement du gendarme mauritanien kidnappé en décembre dernier
Date : 14/01/2012 à 15:37:08

NOUAKCHOTT(Xinhua) -- Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) a revendiqué vendredi l'enlèvement du gendarme Ely Ould Moctar, kidnappé le 20 décembre dernier à Adel Begrou, à 1.000 km à l'est de Nouakchott, non loin de la frontière malienne, selon un communiqué publié vendredi par l'Agence Nouakchott d' information (ANI, généralement bien informée sur les activités de l'organisation terroriste).

AQMI se dit "prête à libérer le gendarme mauritanien, à condition que les autorités mauritaniennes remettent en liberté deux de ses membres prisonniers", indique le communiqué sans toutefois préciser l'identité de ces derniers.

A cette condition s'ajoute une deuxième, selon le texte : "l' engagement de la famille (tribu) du gendarme à ne plus accepter son retour au service".

AQMI a par ailleurs rendu publique un enregistrement vidéo dans lequel, le gendarme pris en otage apparaît en uniforme, les mains menottées, avec en arrière plan la devise d'Al-Qaïda.

Il s'adresse au président mauritanien qu'il conjure de "réagir en sa faveur comme il l'a fait pour les nazaréens espagnols qu'il avait échangés contre Oumar Sahraoui (commanditaire de l' enlèvement des espagnols)".

Le gendarme a également appelé sa tribu à intervenir et à tout "mettre en oeuvre pour que ce dossier soit traité en urgence".

Il a enfin indiqué qu'il "conseille aux militaires de se repentir et de se consacrer à la défense et à l'application de la charia (loi islamique), au lieu de se soumettre aux lois occidentales.
retour
Recherche personnalisée


Accueil