L'actualité
Amnesty dénonce la détention "arbitraire" d'un ancien haut responsable mauritanien
Date : 15/12/2011 à 13:46:10

Nouakchott (PANA via Mauritanie-web ) - L'organisation de défense des droits de l'homme, Amnesty International (AI), a exprimé sa "vive inquiétude au sujet de la détention arbitraire" de Mohamed Lemine Ould Dadde, ancien commissaire aux droits de l’homme en Mauritanie et demandé sa mise en liberté provisoire, dans une déclaration parvenue jeudi à la PANA.

AI réclame également "le respect des règles de procédure pour un procès juste et équitable".

En novembre 2011, une mission d’AI séjournant en Mauritanie avait rencontré Mohamed Lemine Ould Dadde en prison et s’était entretenue avec les autorités mauritaniennes.

L’ONG estime que "la détention arbitraire de l’ancien commissaire aux droits de l’homme illustre le non respect par la Mauritanie des garanties judiciaires internationalement reconnues" en matière de protection des droits de l’homme.

La déclaration dénonce également "la persistance du recours systématique à la torture pour extorquer des aveux, le dépassement des délais de garde à vue et la tenue de procès ou les détenus ne bénéficient de tous les droits de la défense".

Mohamed Lemine Ould Dadde, également ancien président de Conscience et Résistance (CR), une organisation de la diaspora, a été arrêté en septembre 2010 et placé en détention préventive pour un détournement présumé d’environ 1 million de dollars américains.
-0- PANA SAS/JSG 15déc2011
retour
Recherche personnalisée


Accueil