L'actualité
Les attaques terroristes de Saint-Denis et de Paris à la une de la presse mauritanienne
Date : 22/2/1 à 06:53:03

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - La presse parue cette semaine en Mauritanie a abondamment commenté les attaques terroristes de Paris et de Saint-Denis perpétrées dans la soirée du vendredi 13 novembre dernier, avec un bilan de 129 morts et plus de 300 blessés, revendiquées par la nébuleuses Daech.

Dans un éditorial, l’hebdomadaire "Biladi" note que les attaques qui ont frappé la capitale française vendredi dernier ont provoqué émoi et consternation à travers le monde et qu'en Mauritanie, les partis politiques ont dénoncé des actes ignobles étrangers à la religion musulmane dont se réclament les auteurs du carnage.

"Cependant chez nous, depuis les terribles attentats du World Trade Center et Ben Laden, certains n’hésitent pas à applaudir ce genre d’actes terribles, pensant qu’ils font avancer la cause des musulmans, victimes d’injustice à travers le monde. Mais ces gens semblent oublier que le terrorisme fait encore plus de victimes dans les pays musulmans", estime le journal.

"Forum Paix et Sécurité en Afrique : sitôt baissés les rideaux de Dakar, Paris s’enflamme et la France se radicalise", constate avec désolation le quotidien "l’Authentique".

Ce journal livre ainsi un compte-rendu des travaux d’une rencontre organisée dans la capitale sénégalaise par l’Institut panafricain de stratégie (IPS), avec la participation de plusieurs centaines de personnes, qui ont précédé de quelques jours les orgies sanguinaires de Saint-Denis et de Paris.

Le magazine "Mauritanies" livre la réaction d’un intellectuel et homme politique mauritanien, Me Lo Gourmo Abdoul, abordant la dimension pénale des faits, "tuer les gens rien que parce qu’ils sont là, en face de votre arme, sans autre raison ni but que de faire valoir votre haine de l’autre quel qu’il soit. C’est la définition même du crime contre l’humanité. Avec Paris, la ville la plus emblématique de la fraternité entre les hommes, la plus résistante à toutes les tyrannies, le monde entier est solidaire.Elle pansera ses plaies mais ne pliera jamais à la folie de la force pure. Elle résistera aussi aux sirènes revanchardes qui voudraient répondre aux hurlements des loups entrés dans la ville lumière".
-0- PANA SAS/JSG/SOC 21nov2015
retour
Recherche personnalisée


Accueil